Paire de candélabres 

en bronze patiné et doré.

A douze bras de lumière à décor de pavots, perruche, serpent, et tortues.

Estampillé Barye. Numéroté 4

H. 97 cm

Circa 1845

Références bibliographiques : Voir page 377-378 item D11 (photo 390) du livre « Barye – catalogue raisonné des sculptures » de Michel Poletti et Alain Richarme, édition Gallimard

  Poser une question / Ask a question
Catégorie :
  
Estimer le transport / Estimate the transport

Description

Parmi les sculpteurs du XIXe siècle, Antoine Louis Barye est sûrement l’un de ceux auxquels on doit les plus beaux modèles de bronzes d’ornements. Sa collection  se compose principalement de candélabres, de coupes, de bougeoirs et d’encriers. Certains de ses modèles ont été prévus pour être des pendants.

 

Ces candélabres, les plus richement ornementés de la collection, sont décorés à partir de la base d’une végétation luxuriante de racines et de feuilles de pavots. Un serpent en bronze doré s’enroule au tiers de la hauteur apportant ainsi un relief supplémentaire à l’ensemble. Les bobèches, elles-mêmes en bronze doré, qui terminent les douze bras de lumière sont constituées de fleurs d’opium et la tige est surmontée d’une perruche qui seront conçues en pendants dans une version ultérieure; la base moulurée est également soulignée de bronze doré et laisse entrevoir trois tortues disposées à chaque angle du triangle.

 

La fonte de ce modèle d’exception est estimée à moins de quinze exemplaires, le nôtre étant numéroté 4. Les modèles polychromes sont plutôt rares. On connaît trois modèles conservés dans les musées : Bayonne, musée Bonnat – Paris, musée des Arts décoratifs (Fig.1) – Paris, musée du Louvre (Fig.2). Le nôtre s’apparente davantage à l’exemplaire du musée des Arts décoratifs par son sens du détail et la richesse de son bronze doré.

Informations complémentaires

Dimensions 97 cm
Plus d'offres pour ce produit!

Questions et demandes générales

Il n'y a pas encore de demandes de renseignements.