Emmanuel de la Villéon, 1858-1944

Il s’installe dans les années 1900 en plein centre de la Bourgogne, dans une région appelée la Puisaye.

Il y réside par intermittence et y peindra 30 % de son œuvre, comme le montre notre tableau.

  Poser une question / Ask a question
Store
  
Estimer le transport / Estimate the transport

Description

La Puisaye est une région de forêts et d’étangs dans de petites vallées humides et verdoyantes où l’arbre est roi.

Les toiles de la Villéon symbolisent cette nature
Ces œuvres, lumineuses, aux tons pastel sont une ode à la terre, source de vie et nourricière.

Les critiques saluent ses paysages « il peut rendre les grâces du printemps verdoyantes et peindre à merveilles ces rangées d’arbres fleuris, éblouissant des yeux de nos campagnes. »

Notre toile datée de 1912 est plus mdoerne que bon nomrbe de ses paysages : de part sa construction, se rapprochant de Victor Cahrreton, et sa touche plus vive plus proche de Louis Valtat.

Informations complémentaires

Dimensions 80 × 92 cm
Plus d'offres pour ce produit!

Questions et demandes générales

Il n'y a pas encore de demandes de renseignements.