Maurice Joron
développe très vite un talent pour le dessin.
Après des études de peinture à l’atelier de Fernand Cormon,
il rencontre Louise Tavernier.
Veuve de 70 ans, tenant un salon littéraire réputée à Paris, elle prend sous son aile le jeune homme.
Elle le loge, l’instruit et l’emmène en voyage.
Une longue et tendre amitié se noue.
Ainsi Maurice Joronà un pied dans la haute société et commence une carrière de portraitiste.
Puis il se consacre au nu féminin et enfin à de tendres scènes intimes.
Les femmes sont à l’honneur partout.
Durant sa carrière il reçoit-entre autre-
deux médailles au salon des artistes français
en 1905 et 1907. 

  Poser une question / Ask a question
Store
Catégorie :
  
Estimer le transport / Estimate the transport

Description

Notre toile, est une scène intime.
La touche est énergique et l’ensemble de la composition laisse penser à un instantané pris sur le vif
Pourtant rien n’est laissé au hasard, comme ses rideaux de chaque côté qui encadre la peinture.


Cette théâtralité empruntée aux maitres de la renaissance (tel Titien ou Vermeer),
outre l’effet stylistique, donne au spectateur le sentiment d’assister à un moment privilégié.
Maurice Joron aimait peindre chez lui les membres de sa famille.


Cette scène semble se passer dans l’appartement de Louise Tavernier, chez qui il vécu.
Nous pensons qu’un des tableaux aux murs est un portrait que le peintre à fait de la vielle dame

Informations complémentaires

Dimensions 59 × 51 cm
Plus d'offres pour ce produit!

Questions et demandes générales

Il n'y a pas encore de demandes de renseignements.