Jeu d’échecs

MICHEL KIRILIUK
JEU D’ECHECS « KIRILIUK VERSUS KASPAROV »
Date de création : 2008
Pièce unique et originale
En laiton direct, fer et dalle de verre brut.
32 pièces en laiton direct argenté et patine brune, support en galuchat.
Hauteur : 75 cm
Longueur : 97 cm
Largeur : 80 cm

MICHEL KIRILIUK
CHESS GAME « KIRILIUK VERSUS KASPAROV »
Created in 2008
A unique and original work of art.
Engraved brass, metal and glass slab.
32 pieces made of silver engraves brass with a dark brown finish.
Sharkskin support
Height : 75 cm.
Length : 97 cm.
Width : 80 cm.

 

 

POSER UNE QUESTION

 

ACHETER

 

Retour à la galerie

Retour à la boutique

Categories: ,

Description

Cette sculpture unique et originale est l’oeuvre du français Michel Kiriliuk.
Autodidacte, sculpteur, architecte d’intérieur, peintre et designer, il se présente lui-même comme designer ultrabaroque constructiviste et futuriste.
Il utilise le laiton, le fer et le verre, obtenant des effets de matière par apport de métal (brasure de laiton et brasure d’argent) et de la dalle de verre coulée sur lit de sable, dans de fortes épaisseurs (de 22mm à 70mm) gravée, éclatée et polie. Galuchat, écailles, cristal de roche sont aussi utilisés.
Une Sculpture Directe
Toutes ses pièces, traitées en technique directe par l’artiste lui-même, sont uniques et originales.
Il en est le seul intervenant, malgré la variété des techniques employées : soudure à l’arc, brasure à l’argent et brasure au laiton, patine à l’acide, gravure et polissage de dalles de verre de fortes épaisseurs.
«Ne conserver que l’essence de ses rêves pour créer le souvenir»
M. Kiriliuk

KIRILIUK VERSUS KASPAROV
Garry Kimovitch Kasparov est né le 13 avril 1963 à Bakou (Azerbaïdjan). Champion du monde de 1985 à 2000, il est considéré par beaucoup comme le meilleur joueur d’échecs de tous les temps.
En 1989, Kasparov défait facilement Deep Thought, un super ordinateur spécialisé dans le jeu d’échecs et capable de calculer 720 000 coups par seconde.
En mai 1997, il perd le match revanche contre Deep Blue, c’est la première fois qu’un ordinateur bat officiellement un champion du monde. Pour la première fois de l’Histoire, le champion du monde s’incline devant l’ordinateur. Deep Blue pesait 1 tonne 4 et mesurait 1.80m. Il fallait 20 personnes pour qu’il fonctionne. Deep Blue était capable de calculer 100 à 300 millions de coups par seconde.
En novembre 2003, il joue un match de quatre parties contre le programme X3D Fritz, dont le classement est estimé à 2807, en utilisant un échiquier virtuel, des lunettes stéréoscopiques et un système de reconnaissance de la parole. Le match se solde par un nul.
Le 11 mars 2005, après avoir gagné les prestigieux tournois de Linares pour la neuvième fois de sa carrière, il annonce qu’il se retire du monde des échecs professionnels.
Hommage à Garry Kasparov et aux échecs
L’échiquier symbolise un Château.
Les quatre parties mobiles en balancier symbolisent le temps.
Au centre une couronne en laiton et dalle de verre symbolisent les échecs, un jeu mythique, un mode de pensée.
Ce jeu jouit d’un prestige particulier dans de nombreuses cultures.
Du point de vue de la théorie des jeux, il s’agit d’un jeu de stratégie combinatoire abstrait, de réflexion pure, fini, sans cycle et à information complète ; une approche mathématique de problèmes de stratégie tels qu’on en trouve en recherche opérationnelle et en économie.

Michel Kiriliuk est né à Casablanca en 1952 d’un père russe et d’une mère italienne. Il quitte l’école à 16 ans pour se consacrer au travail manuel, et entre dans un atelier qu’il quitte à 22 ans.
Il se lance dans la restauration de mobilier et finit par créer son premier meuble en aluminium, un bar qu’il vend à des collectionneurs aux Etats-Unis.
Depuis, Michel Kiriliuk est devenu sculpteur, architecte d’intérieur et designer.
Il créé à l’écart des courants artistiques une oeuvre profondément originale et protéiforme.
Chaque meuble, chaque objet, chaque sculpture est une pièce unique.
L’artiste oscille entre la création de mobilier et la sculpture pure.
L’artiste travaille chez lui, à l’air libre, hiver comme été, sur un établi sur lequel il forge à froid le métal qu’il façonne ensuite au marteau et à l’enclume. Pour les torsions elles se font au chalumeau. Il concasse aussi des morceaux de verre au marteau comme un silex. Chaque élément est pensé puis découpé mais il ne fait jamais de croquis ou de plans. La base est en métal et laiton puis il agrémente l’ensemble au fil de son inspiration. Au début il travaille assez vite maîtrisant totalement sa technique puis quand la base est réalisée il laisse libre cours à son imagination.
C’est à ce moment là que commence le travail d’orfèvre où il recherche les multiples combinaisons de matières et de patines afin d’arriver à sa perfection.
Aujourd’hui l’artiste nous confie qu’il n’a plus aucun problème de technique cependant, il cherche à être sûr du résultat car « c’est un cadeau pour les autres ».

« La technique c’est une chose qui aide à passer à la réalité de ses intentions. Mais seule la charge qui émane des oeuvres en fait leur valeur émotionnelle »
M. Kiriliuk

Il a participé à de nombreuses expositions :
1990. SAD au Grand Palais, Paris
1995. Beach Plazza Monaco
1996. Mairie du XXe, Paris
1997. SAD Porte de Versaille, Paris
1997. Mairie de Fontainebleau, Les 10 jours de l’art contemporain
1998. Salon d’Automne, Espace Eiffel Branly, Paris
1999. Atelier Z pour le Who’s Who, Suisse
2000. Salon d’Automne, Espace Eiffel Branly, Paris
2001. Salon d’Automne, Espace Eiffel Branly, Paris
2002. Salon d’Automne, Espace Eiffel Branly, Paris
2002. SAD Carrousel du Louvre, Paris
2003. Salon d’Automne, Centenaire du salon, Espace Auteuil, Paris
2004. Art en mouvement, Courcouronnes
2004. L’homme au coeur de l’art contemporain, Niort
2004. Salon d’Automne, Espace Charenton, Paris
2005. Salon Espace Eiffel Branly
2006. Salon d’Automne, Palais des Congrès Montreuil


 

This unique and original piece of art was sculpted by Michel Kiriliuk. Born French and self-educated this sculptor, interior designer and painter describes himself as a futuristic and constructivist ultra-baroque designer.
Kiriliuk uses brass, iron and glass highlighted with brass brazes and silver brazes in order to bring a true plastic effect. The glass slab is cast on a sand bed – for a thickness from 22mm up to 70mm – before being engraved, smashed and polished. The artist also works with shagreen, scales, rock crystals.
A straightforward sculpture
Each of Kiriliuk’s work are unique and original. The artist employs direct techniques. He is the sole actor of the making despite the variety of techniques : arc welding, silver braze, brass braze, acid patina, engraving and polishing of thick glass slabs.

KIRILIUK VERSUS KASPAROV
Garry Kimovitch Kasparov was born on the 13 of April 1963, at Bakou (Azerbaijan), world champion from 1985 to 2000. He is considered by a lot to be the best player of all times.
In 1989, Kasparov easily wins against Deep thought, a super computer specialized in chess and capable of calculating 720 000 moves per second.
In May 1997, he loses the match against Deep Blue. It is the first time that a world champion loses against a computer. Deep Blue wade a ton and measured 1.80 metres.
Twenty people wear needed for it to work. Deep Blue was capable of calculating from 100 up to 300 billion moves per second.
In November 2003, he plays in a four round game against the program X3D Fritz.
A virtual chessboard is used along with stereoscopic glasses and a computer program capable of recognising speech. The result is no winner.
On the 11th of March 2005, after winning at the prestigious Linares tournaments for the ninth time in his career, he announces that he wishes to retire from professional chess world.
This sculpture is celebration of Garry Kasparov.
The chessboard symbolises a castle.
The four balanced removable parts symbolise time.
In the centre a crown of engraved brass and a glass slab symbolise the chess game : a mythical game, a way of thought.
This game is much appreciated in many cultures.
From the point of view of game theory, it is a game of strategy, of pure mathematical deduction.
A mathematical approach to strategy problems of the sort that we can find in operational and financial research.

Michel Kiriliuk was born in Casablanca in 1952 from a Russian father and an Italian mother. He leaves school aged 16 to learn manual work in a workshop. he learns the craft of cabinetmakers and soon restores antic pieces. The first piece of furniture he designs is an aluminium bar bought by Amercian collectors. Since then, Michel Kiriliuk has been a designer, a sculptor and an interior designer.
Kiriliuk’s work develops its difference from artistic movements, it is truly original and multifaceted. Each piece of furniture, each object, each sculpture is a unique piece.
The artist produces furnitures, tripod lamp posts, wall lights as well as sculptures strictly speaking.
Kiriliuk works from home, outdoors no matter the season. On a workbench the cold forming metal is shaped with the hammer and the anvil. To produce twists the artist uses a blowtorch and a hammer – as a flint – to smash pieces of glasses. Each element is designed in his mind and cut out but never drawn on paper. The base is made of metal and brass to be enriched following his inspirations. The first part, when making the base, is particularly fast contrasting with the ornamental part, slower and giving free rein to his imagination.
This is when the goldsmith dimension starts, when he looks for diverse combination of materials and patinas to reach his perfection. Today the artist assures us he has no more troubles with the technique, however, he still seeks to be certain of the final appearance because « it’s a gift for the others ».

« Technique allows us to transform intentions into reality. But only the power coming out of the piece gives it an emotional value ».
M. Kiriliuk

Michel Kiriliuk participated to numerous fairs :
1990. SAD in Le Grand Palais, Paris
1995. Beach Plaza Monaco
1996. City Hall of the 20e arrondissement, Paris
1997. SAD Porte de Versailles, Paris
1997. City Hall of Fontainebleau, Les 10 Jours de l’Art Contemporain
1998. Salon d’Automne, Espace Eiffel Branly, Paris
1999. Ateliers Z for the Who’s Who, Switzerland
2000. Salon d’Automne, Espace Eiffel Branly, Paris
2001. Salon d’Automne, Espace Eiffel Branly, Paris
2002. Salon d’Automne, Espace Eiffel Branly, Paris
2002. SAD Carousel du Louvre, Paris
2003. Salon d’Automne, Centenaire du Salon, Espace Auteuil, Paris
2004. Art en Mouvement, Courcouronnes
2004. L’Homme au Coeur de l’Art Contemporain, Niort
2004. Salon d’Automne, Espace Charenton, Paris
2005. Salon Espace Eiffel Branly
2006. Salon d’Automne, Palais des Congrès, Montreuil