Fauteuils à lamelles

SUITE DE QUATRE FAUTEUILS À LAMELLES PLIANTES
ET DOSSIER, DITS « SAVONAROLE »
ORIGINE : ITALIE, FLORENCE
ÉPOQUE : FIN DU XVe – DÉBUT DU XVIe SIÈCLE
Hauteur : 102 cm Hauteur : 93 cm
Largeur : 68 cm Largeur : 68 cm
Profondeur : 55 cm Profondeur : 50 cm
Bois de noyer
Très bon état de conservation

SET OF FOUR ITALIAN WALNUT SAVONAROLA ARMCHAIRS
ORIGIN : FLORENCE, ITALY
PERIOD : LATE 15TH CENTURY – EARLY 16TH CENTURY
Height : 102 cm 40.15 inches Height : 93 cm 36.61 inches
Length : 68 cm 26.77 inches Length : 68 cm 26.77 inches
Depth : 55 cm 21.65 inches Depth : 50 cm 19.68 inches
Walnut
Very good condition

 

 

POSER UNE QUESTION

 

ACHETER

 

Retour à la galerie

Retour à la boutique

Categories: ,

Description

Ce siège italien mobile de la fin du XVe siècle, lointain descendant de la chaise curule romaine est appelé « sedia savonarola » en raison de son apparition à l’époque de G. Savonarola, dominicain illuminé qui gouverna Florence de 1494 à 1498.
L’élégance de ce siège repose sur le contraste entre virtuosité et solidité : virtuose, chacune des barres courbes dégagées d’un seul tenant dans un bois de noyer très homogène ; solide, l’ensemble des neuf lamelles qui relient le piètement aux accotoirs, fixées au moyen de toutes petites chevilles.
L’assise du siège se compose de fines barres juxtaposées. Patins, accotoirs et appui dorsal, taillés chacun dans une seule masse de bois, arrêtent le jeu des courbes et assurent la stabilité du meuble.
Ce siège n’est en réalité, qu’un développement de la sedia dantesca : siège pliant, il est articulé au moyen de quatre tourillons pour pouvoir décrire un mouvement de ciseau : le cheville centrale, au croisement des branches de l’X, autorise la fermeture, alors que le fond horizontal porte en son milieu une goupille qui maintient ses éléments. Aux points de contact assise / lamelle, l’une des chevilles assure le verrouillage, l’autre forme charnière pour replier la sedia. La barre du dossier, articulée sur l’un des accotoirs, maintient la chaise en position ouverte.
Stable, majestueuse et confortable, le siège « Savonarole » offre au regard un décor maitrisé, symétriquement composé. Son dossier, contourné, est décoré d’un blason, et la feuille de cuir fait place à un plateau de bois.
La sedia Savonarole semble avoir été le siège des érudits. Sa forme, inspirée des sources antiques, convient à leur dignité. S’il est vrai que les objets de la vie quotidienne trahissent l’activité des cités, la vitalité de leur culture et le rayonnement de leur influence, ce beau siège florentin se fait écho de la puissance d’une des villes les plus convoitées d’Italie.


 

This movable Italian seat from the late 15th century descents from the roman curule seat. It took the name of sedia Savonarola because of its emergence during the Florentine government of friar Girolamo Savonarola between 1494 and 1498.
The elegance of this seat stands upon the contrast between virtuosity and strength. Virtuous with its curved bars made from a single piece of walnut and strong with nine slats linking the feet with the armrests thanks to small dowels.
The seat of the sedia Savonarola comprises thin bars juxtaposed. The feet, the armrests and the backrest are carved in a single piece of wood. They are opposed to the curves and assure the seat’s steadiness.
This seat is only a development of the sedia Dantesca a foldable seat articulated with four trunnions to close as scissors. The central dowel at the intersection of the X branches allow the closing while the horizontal seat carries in its center a pin holding the elements together. Where the seat and the slats interact a dowel acts as a lock while the other acts as a hinge to close back the sedia. The backrest’s bar articulated on one of the armrests maintain the chair open.
Steady, regal and comfortable the sedia Savonarola presents a contained decor, symetrically composed. Its wood backrest – and not leather – is adorned with a coat of arms.
The sedia Savonarola appears to have been the seat of the scholars. Its shape inspired by the Antiquity suits their dignity. If it is true that daily objects express the vitality, the culture and the influence of the city that has produced it the florentine sedia Savonarola manifests the power of one of the most coveted Italian cities.